Open Access Open Access  Restricted Access Subscription Access

Aging, Activism, and the Archive: Feminist Perspectives for the 21st Century

May Chazan, Melissa Baldwin, Laura Madokoro

Abstract


This article investigates the process of a collaborative, community-driven initiative to create an archives for the Grandmothers Advocacy Network (GRAN), a national Canadian organization. Based on records, key informant interviews, and the authors’ participation in the process, the article points to two salient limitations in archival scholarship: (1) the existing gap in considering how intergenerational relationships might form around, and potentially shape, collaborative archives; and (2) the scarce attention given to how, by whom, and to what effect older women’s lives and associations are being recorded and represented. From a feminist perspective, an examination of GRAN’s archival process is brought to bear on key debates within scholarship on critical archival praxis, troubling the integrity of the often upheld “alternative versus mainstream” binary, and suggesting that the associated assumptions are overly simplistic. Most significantly, the article reveals that, through archiving, GRAN members are actively staking out their relevance as contemporary social change actors, challenging dominant discourses about older women’s passivity, and insisting on being remembered for their engagement and activism. In the context of population aging that is pervasive, unprecedented, and feminized, their archival work also begs a salient shift in thinking about aging and the archives – moving beyond notions of older people as end-of-life “donors” of records to recognizing their important roles as archives creators and users.


RÉSUMÉ
Cet article examine le processus d’une initiative collaborative et communautaire pour constituer les archives du Mouvement de soutien des grands-mères (GRAN), une organisation nationale canadienne. Se basant sur des documents d’archives, sur des entrevues avec des informateurs clés, ainsi que sur la participation même des auteures au processus, cet article fait ressortir deux contraintes importantes dans la littérature scientifique sur l’archivistique : (1) le manque d’écrits au sujet des relations intergénérationnelles qui sont formées à partir d’une approche collaborative en archivistique et de leur influence potentielle sur ce processus; et (2) le peu d’attention accordée à la façon dont sont présentées et documentées – ainsi que par qui et à quel effet – les vies de femmes plus âgées et les associations qui les représentent. D’un point de vue féministe, un examen des processus archivistiques du GRAN vient ajouter aux débats clés présents dans la littérature scientifique portant sur la praxis archivistique, troublant ainsi l’intégrité du concept binaire « alternatif / dominant » souvent soutenu dans ces écrits, et suggérant donc que les suppositions qui y sont associées sont trop simplistes. De manière plus significative, cet article révèle qu’à partir de l’action d’archiver, les membres du GRAN établissent leur pertinence comme acteurs contemporains de changement social – allant carrément à l’encontre des discours dominants affirmant la passivité des femmes plus âgées – leur permettant ainsi d’insister qu’on se souvienne d’elles pour leur engagement et leur activisme. Dans le contexte du vieillissement de la population qui s’avère être extensif, sans précédent et surtout féminin, ce travail d’archivage se veut le plaidoyer d’un changement marqué dans la façon de penser le vieillissement en lien avec les archives, allant au-delà de la perception des personnes âgées comme donateurs de documents d’archives à la fin de leur vie, pour reconnaître leur rôle important comme créateurs et utilisateurs d’archives.

Full Text:

PDF




Archivaria, The Journal of the Association of Canadian Archivists | ISSN: 1923-6409